La commune possède plusieurs alpages et prés qu'elle loue à des exploitants. Pour cela, elle signe avec eux des conventions pluriannuelles de pâturage. Cinq conventions concernent des alpages avec bâtiment permettant la fabrication de fromage sur place et deux conventions concernent des alpages avec bâtiment, mais sans fabrication. 

MERDASSIER :
L'alpage, d'une superficie de 135,3 hectares, est situé sur la PAROI DE MERDASSIER, à une altitude comprise entre 1410 m et 2200 mètres. D'un accès aisé par piste carrossable, le chalet est situé à 1492 mètres, il est alimenté en électricité, téléphone et eau potable, l'assainissement des eaux ménagères est existant.

Le mode principal d'exploitation est le suivant : vaches et chèvres laitières avec fabrication de fromages sur place et possibilité de détenir sur l'alpage des génisses et des moutons.

Le  GAEC « le Picard », dont le siège social représenté par Franck VEYRAT-DUREBEX est situé à Manigod, loue cet alpage depuis le 1er mai 2006.


LA BLONNIÈRE :
L'alpage, d'une superficie de 221 hectares, est situé entre la PAROI DE MERDASSIER et L’ÉTALE, à une altitude comprise entre 1400 m et 2260 mètres. La création de la piste pastorale en 2005 a permis un accès plus facile en véhicule 4 x 4 depuis le parking de COMBURCE . 
Le petit chalet de berger est situé à 1654 mètres, il est équipé de panneaux solaires pour l’éclairage et l'alimentation d'un frigo. L'alimentation en eau se fait par l'eau d'une source.

Le mode d’exploitation principal est l'élevage de brebis allaitantes.

Depuis le 1er mai 2005, Marie-Christine VEYRAT-DUREBEX , demeurant à Manigod , exploite cet alpage.


TARDEVANT :
L'alpage, d'une superficie de 200 hectares, est situé entre le BUCARD et La POINTE DE MANDALLAZ,  à une altitude comprise entre 1420 m et 2400 mètres.

L'accès se fait uniquement par un sentier pédestre, en 1 heure depuis la route communale.

Le chalet principal est situé à 1660 mètres. Il dispose de sanitaires, de l'éclairage par panneau solaire et du téléphone.L'alimentation en eau se fait par captage dans le ruisseau.

L'exploitation principale est l'élevage ovin, la charge admise est entre 800 et 1000 animaux.

A proximité du chalet principal, un mazot ouvert toute l'année sert de refuge. 

Il comprend également un abri de berger à 2100 mètres, utilisé au mois d’août. Depuis l’hiver 2020/21, la commune le loue du 1er novembre au 1er mai  au refuge D'Ze La Voye. Les travaux et le classement en ERP ont été pris en charge par D'Ze La Voye.

Depuis le 1er mai 2017, Magali BASTARD-ROSSET et Pierre MERMILLOT-BLARDET, demeurant à Serraval, exploitent les lieux.


L'AUP D'EN BAS :
L'alpage, d'une superficie de 76 hectares, est situé entre La POINTE DE MANDALLAZ et LA ROUELLE, versant orienté Ouest, à une altitude comprise entre 1400 m et 2000 mètres.

L’accès se fait par une piste pastorale de 3 km, accessible aux véhicules 4x4. 

Le chalet est situé à 1670 mètres. Il dispose d'un équipement photovoltaïque pour l'éclairage. L'alimentation en eau se fait par l'eau d'une source. Une étable actuellement utilisée en production caprine jouxte l'habitation côté Ouest.

L'exploitation principale est l'élevage caprin avec transformation fromagère. La capacité d’accueil est estimée à  80 chèvres ou brebis laitières et 30 génisses pour maintenir au mieux la diversité des pâtures.

Depuis le 1er mai 2017, Alexandre PERRISSIN-FABERT, domicilié à Manigod, exploite cet alpage.


L'AULP D'EN HAUT :
L'alpage, d'une superficie de 204 hectares, est situé entre La POINTE DE MANDALLAZ et LE CHARVIN, versant orienté Ouest, à une altitude comprise entre 1565 m et 2258 mètres.

L’accès se fait par une piste pastorale de 3,4 km, accessible aux véhicules 4x4.

Le chalet est situé à 1760 mètres, il se compose d'une partie habitation, d'une étable à l'Ouest et une chèvrerie à l'Est.

Il dispose d'un équipement photovoltaïque pour l'éclairage et l'alimentation d'un frigo. L'alimentation en eau se fait par l'eau d'une source.

Au printemps 2021, des travaux pour l'assainissement des eaux domestiques sont réalisés.

Le mode principal d'exploitation est le suivant : vaches et chèvres laitières avec fabrication de fromages sur place. Avec la possibilité de détenir sur l'alpage des génisses et des moutons.

L’abri pour le berger, situé à 100 mètres du chalet principal, à 1784 mètres d'altitude, sera reconstruit et protégé des avalanches par un merlon en 2021.

Depuis le 1er mai 2015, le GAEC L'AULP DE FIER, dont le siège représenté par Yvette et Samuel AVETTAND-FENOEL est fixé à Manigod, exploite le site.


BOIS NOIR :
L'alpage, d'une superficie de 109,7 hectares, est situé entre Le SULENS et ROCHE VIEILLE, à une altitude comprise entre 1427 m et 1839 mètres.

L’accès se fait par une piste pastorale de 2,9 km, accessible aux véhicules 4x4.

Le chalet est situé à 1549 mètres, il se compose d'une partie habitation, d'une étable et d'une chèvrerie. Il dispose d'un équipement photovoltaïque pour l'éclairage et l'alimentation d'un frigo. L'alimentation en eau  se fait par l'eau d'une source. Chauffage central par chaudière fonctionnant au bois. Téléphone fixe installé.

Le mode principal d'exploitation est le suivant : vaches et chèvres laitières avec fabrication des fromages sur place et la possibilité de détenir sur l'alpage des génisses et des moutons.
Depuis le 1er mai 2005, Gilles PACCARD, domicilié à Manigod, exploite le site.


SOUS SULENS :
L'alpage, d'une superficie de 14,1 hectares, est situé sous Le SULENS,  à une altitude comprise entre 1187 m et 1571 mètres. Accès direct depuis la route communale.
Le chalet est situé à 1210 mètres, il se compose d'une partie habitation, d'une étable. Il est alimenté en électricité, téléphone et eau potable.
Le mode principal d'exploitation est le suivant : vaches laitières avec fabrication des fromages sur place et la possibilité de détenir sur l'alpage des génisses et des moutons
Depuis le 1er mai 2006, le GAEC «  Les Prunelles », représenté par Magali VEYRAT-CHARVILLON, domiciliée à Manigod, exploite le site.


L’ ARBARETE :
L'alpage est situé entre la montagne de ROCHE VIEILLE et la POINTE d'ORSIERE. Situé entre 1430 et 1747 mètres d’altitude, il occupe une surface de 27,5 hectares. Accès en 4x4 par une piste pastorale de 3 km.
Types d'exploitation : vaches laitières, génisse et caprins.
Depuis le 1er mai 2004, Gabriel JOSSERAND, demeurant à Manigod, exploite les pâturages.
Une convention de mise à disposition de la source communale d'ORSIERE existe depuis 11 juin 2003 entre la mairie et Mr Henry BASTARD-ROSSET.


ORSIERE :
Accès par piste pastorale puis sentier. Type d'exploitation : génisses.
Depuis le 18 juin 2015,  Christopher HUYGUES, domicilié à ONNION, exploite les lieux.


LES FOLLIERES OUEST :
Alpage de 13,5 hectares jouxtant les parcelles des FOLLIERES, situé entre 1626 et 1700 mètres d'altitude. L’accès a lieu par une piste forestière. Type d'exploitation : génisses.
Depuis le 1er mai 2007, Mr François DONZEL, domicilié à Manigod, est locataire des lieux.


LA SYRME :
Alpage de 7,5 hectares situé au pied de la BLONNIERE, entre 1340 et 1480 mètres d'altitude. L’accès a lieu par une piste forestière. Types d'exploitation : vaches laitières, génisses.
Depuis le 1er mai 2007, François DONZEL, domicilié à Manigod, est locataire des lieux.


LONGUERAIE :
Parcelle située entre la route de la Grange et la départementale, d’une surface agricole de 2564 m2.
Depuis le 1er mai 2002, Le GAEC DU SULENS, représenté par Sophie VERAT-CHARVILLON, demeurant à Manigod, exploite le pré.


PRÉ COMMUNAL DU BOUCHAT :
Surface agricole de 7000 m2.
Depuis le 1er mai 2016, Bertrand AGUETTAND-PIEMONTAIS exploite le pré, pâturé par des moutons.


LA CHARMETTE :
Surface agricole de 9700 m2, composée de 5 petites parcelles.

Depuis le 1er janvier 1998, Gilles PACCARD loue ces terrains.