La taxe de séjour est instituée sur le territoire. Le produit de la collecte de cette taxe est affecté aux dépenses destinées à favoriser la fréquentation touristique de la commune ou du groupement ou aux dépenses relatives à des actions de protection et de gestion des espaces naturels à des fins touristiques.
Retrouvez toutes les informations sur notre site MANIGOD - TAXE DE SEJOUR ou sur le site mis en place par le SIMA ARAVIS PRO

TARIFS EN VIGUEUR DEPUIS LE 1ER JANVIER 2021 : DELIBERATION 2020-93

  • Palaces   4,00 €
  • Hôtels de tourisme 5 Etoiles, résidences de tourisme 5 Etoiles, meublés de tourisme 5 Etoiles   3,00 €
  • Hôtels de tourisme 4 Etoiles, résidences de tourisme 4 Etoiles, meublés de tourisme 4 Etoiles   2,30 €
  • Hôtels de tourisme 3 Etoiles, résidences de tourisme 3 Etoiles, meublés de tourisme 3 Etoiles   1,50 €
  • Hôtels de tourisme 2 Etoiles, résidences de tourisme 2 Etoiles, meublés de tourisme 2 Etoiles, villages de vacances 4 et 5 Etoiles   0,90 €
  • Hôtels de tourisme 1 Etoile, résidences de tourisme 1 Etoile, meublés de tourisme 1 Etoile, villages de vacances 1,2 et 3 Etoiles, chambres d’hôtes, auberges collectives   0,80 €
  • Terrains de camping et terrains de caravanage classes en 3,4 et 5 Etoiles, et tout autre terrain d’hébergement de plein air de caractéristiques équivalentes, emplacements dans des aires de camping-cars et des parcs de stationnement touristiques par tranche de 24 heures   0,60 €
Terrains de camping et terrains de caravanage classes en 1 et 2 Etoiles et tout autre terrain d’hébergement de plein air de caractéristiques équivalentes, ports de plaisance   0,20 €

EVOLUTION DES TARIFS AU 1ER JANVIER 2023 : DELIBERATION 2022-43

  • Palaces   4,30 €
  • Hôtels de tourisme 5 Etoiles, résidences de tourisme 5 Etoiles, meublés de tourisme 5 Etoiles   3,10 €
  • Hôtels de tourisme 4 Etoiles, résidences de tourisme 4 Etoiles, meublés de tourisme 4 Etoiles   2,40 €
  • Hôtels de tourisme 3 Etoiles, résidences de tourisme 3 Etoiles, meublés de tourisme 3 Etoiles   1,50 €
  • Hôtels de tourisme 2 Etoiles, résidences de tourisme 2 Etoiles, meublés de tourisme 2 Etoiles, villages de vacances 4 et 5 Etoiles   0,90 €
  • Hôtels de tourisme 1 Etoile, résidences de tourisme 1 Etoile, meublés de tourisme 1 Etoile, villages de vacances 1,2 et 3 Etoiles, chambres d’hôtes, auberges collectives   0,80 €
  • Terrains de camping et terrains de caravanage classes en 3,4 et 5 Etoiles, et tout autre terrain d’hébergement de plein air de caractéristiques équivalentes, emplacements dans des aires de camping-cars et des parcs de stationnement touristiques par tranche de 24 heures   0,60 €
  • Terrains de camping et terrains de caravanage classes en 1 et 2 Etoiles et tout autre terrain d’hébergement de plein air de caractéristiques équivalentes, ports de plaisance   0,20 €


►La taxe de séjour est due par les personnes âgées de plus de 18 ans qui séjournent pour leurs vacances à titre onéreux.

►Pour les logements non classés ou en attente de classement, le tarif est proportionnel. Il est de 5 % du coût de la nuitée



Ci-contre, vous retrouverez l'affichage obligatoire et les guides pour la facturation.
⇒Logements classés = tarifs fixes
⇒Logements non classés = tarif  proportionnel


PÉRIODES DE VERSEMENT DE LA TAXE DE SÉJOUR :
Vous devez déclarer chaque mois le nombre total de nuitées collectées ainsi que le nombre de nuitées exonérées de la taxe. A la fin de la période, un état récapitulatif est généré et indique le montant de la taxe de séjour à régler (voir périodes ci-dessous). 

PERIODES (LOCATIONS)                     REGLEMENT                     
De janvier à mai                                     Avant le 1er juillet           
De juin à septembre                              Avant le 1er novembre  
D’octobre à décembre                           Avant le 1er février N+1


Télécharger la délibération concernant la modification des périodes perception
 
 ►Si les locations sont gérées par un opérateur numérique (Airbnb, Abritel…), merci de contacter la mairie.

►Il est précisé qu’en cas d’absence ou de défaillance de l’hébergeur ou de son intermédiaire, le régisseur de recettes dûment nommé pourra émettre un avis de taxation d’office.